Paruline à flancs marron




Compte rendu du Grand 24 Heures du COQ 2004

Du 21 mai 17 h au 22 mai 17 h

C'est sous une température printanière des plus agréables que s'est déroulée la 8e édition du Grand 24 h du COQ, du 21 mai 17 h au 22 mai 17h.

Le but de l'activité était de recenser le maximum d'espèces possible à l'intérieur des limites du territoire du COQ. Plus d'une quarantaine de participants ont fourni leurs données, ce qui était loin d'être trop compte tenu de la vaste étendue à couvrir. Presque tous les sites les plus productifs du territoire du COQ furent visités, particulièrement ceux situés le long du fleuve Saint-Laurent. Faute de ressources, certains secteurs de l'arrière-pays n'ont pu être explorés, mais la plupart des habitats (forêt feuillue, mixte, boréale, marais, plans d'eau douce, et salée, milieu agricole et urbain, champs en friche, etc.) ont été scrutés.

Les efforts conjugués des participants ont permis de découvrir un total de 199 espèces d'oiseaux, soit seulement 4 de moins que le record de 203 établi en 2002 (la moyenne est de 192). Bien qu'aucune grosse rareté ne se soit pointée, 7 nouvelles espèces se sont ajoutées à la liste d'oiseaux déjà observés dans la cadre du Grand 24 h. Il s'agit de la Grue du Canada, de la Perdrix grise, du Phalarope à bec étroit, du Pic à dos rayé, du Gobemoucheron gris-bleu, du Bruant de Le Conte et du Bec-croisé des sapins.

Parmi les autres espèces dignes de mention ou sporadiquement observées lors des éditions précédentes, notons le Fou de Bassan, le Petit Garrot, l'Érismature rousse, le Pygargue à tête blanche, le Bécasseau à croupion blanc, le Bécasseau à poitrine cendrée, le Bécasseau violet, le Grand-duc d'Amérique, la Petite Nyctale, le Moucherolle à côtés olives, la Paruline verdâtre et le Durbec des sapins. Cependant, 2 espèces habituellement présentes nous ont fait faux bond cette année, soit l'Engoulevent d'Amérique et la Chouette rayée. Dans la catégorie des observations inusitées, la palme revient sans doute à la Bernache cravant posée dans la stationnement à proximité du bâtiment principale de la forêt Montmorency, en pleine forêt boréale! Parmi les nombres importants, il faut souligner les 2500 Plongeons catmarin comptés au large de Rivière-Ouelle. Enfin, les 20 espèces de limicoles observées lors de l'Événement constituent un record.

Le total cumulatif à ce jour s'établit à 246 espèces.

En terminant, un immense merci à tous les participants qui ont contribué au succès du Grand 24 h de cette année. Prochain rendez-vous : les 28 et 29 mai 2005 dans le cadre du 50e anniversaire du COQ. À cette occasion, tous les ornithologues des quatre coins du Québec seront invités à une édition spéciale pour nous aider à fouiller notre belle région lors d'excursions organisées. À ne pas manquer!

Participants : Norbert Lacroix, Louis Messely, Guy Poisson, Jean Bernier, Nathalie Boucher, Gérard Cyr, Jacques Lachance, Vincent Thériault-Proulx, Jean Chateauvert, Denis Chalifour, Maurice Raymond, Danielle Bélanger, Peter Lane, Mario Lavoie, Marquis Lachance, Guy Lemelin, Arne Rasmussen, Simon Bégin, Lorraine Plante, Roger Dion, François Dion, Claude Simard, Michel Robert, Georges Lachaîne, Élaine Presseau, Michel Hamelin, Jean-François Bédard, Robert Noël, Claire Potvin, Claude Auchu, Christiane Girard, Gaétan Lord.

Le coordonnateur du 24 heure du COQ,
Gaétan Lord



Retour à l'accueil du Grand 24 Heures du COQ